Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !

  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !
  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !
  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !
  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !
  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !
  • Le Grand-Serre, Un Village de Caractère !

Accueil du site > Vie communale > Environnement

Environnement

Dans cette rubrique, vous trouverz des informations sur notre environnement proche :

ce mois site NATURA 2000 : Le réseau Natura 2000 rassemble des sites naturels ou semi-naturels de l’Union européenne ayant une grande valeur patrimonialeN 1, par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent.

Le Camp de Chambaran fait parti de ce réseau Natura 2000.

L’originalité de ce pays du Bas-Dauphiné réside en son substrat géologique qui n’a pas d’équivalent dans les Alpes françaises : la glaise à quartzite. Celle-ci donne des sols très pauvres, plus ou moins acides, à nappe perchée recouverts à l’état naturel par une chênaie mixte à molinie, parcourue par des vallons frais tourbeux à sphaignes et drosera sphaigne DROSERA Cette particularité géologique liée à la position biogéographique du Chambaran, en limite d’influence atlantique, explique la présence de nombreuses plantes rares, en limite orientale de leur aire. Les espèces atlantiques trouvent refuge ici dans les prairies et landes humides issues du défrichement de la forêt et dans les vallons frais, tout comme certaines espèces montagnardes se rencontrent ici à basse altitude.

Ce site des Chambaran est remarquable pour la variété de milieux présents et des espèces inféodées.

Les étangs de plaines ont une valeur patrimoniale très forte, du fait notamment de la présence d’espèces de flore protégées au niveau national ou régional comme par exemple la Scirpe ovoïde (Eleocharis ovata), la Littorelle à une fleur (Littorella uniflora), la Boulette d’eau (Pilularia globulifera), le Rubanier émergé (Sparganium emersum) ou l’Utriculaire commune (Utricularia vulgaris). boulette d'eau utriculaire commune rubanier émergé scirpe ovale Localement, en raison d’une alimentation en eau permanente liée le plus souvent à des sources et à un climat assez humide, l’accumulation de matière organique mal décomposée génère une accumulation de tourbe dans le sol avec l’installation de groupements végétaux spécialisés. Ces stations peuvent se situer sur pente ou en fond de vallon, elles sont facilement repérables par la présence dominante de tapis de sphaignes et de molinie.

On observe sur le plateau tous les groupements dynamiques qui conduisent de la tourbière ouverte au boisement dense :
- Tourbières hautes dégradées encore susceptibles de régénération,
- Tourbières basses acides à laiches et sphaignes,
- Saussaie tourbeuse sur sphaignes,
- Bois de Bouleau pubescent à sphaignes. Les milieux ouverts du champ de tir sont remarquables par la superficie de landes (lande à Callune, habitat 4030) et prairies à Molinie (habitat 6410) au sein d’un grand massif forestier. Ces milieux ouverts sont associés à des tourbières boisées en mosaïque. Les ruisseaux à écrevisse complètent la richesse patrimoniale de ce site, l’Ecrevisse à pieds blancs étant surtout présente dans les ruisseaux de bonne qualité en tête de bassin. ecrevisse à pieds blancs



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF